Le Boeuf de "Travel in Blues"
au Saint-Louis Blues (24 Septembre 1999)
raconté par les présents et les absents
La synthèse des différents échanges de courriers et les photos sont de Donald Cardwell...
euh non, pardon, de Pierrot Mississippi Mercier.
Date de l'action: Vendredi 24 Septembre 1999
les coupables de ces courriers:
Jean-Pierre "lbop" Bourgeois <lbop@jpbourgeois.org>
Pierrot "Mississippi" Mercier <pj_mercier@yahoo.fr>
René Malines "Renard Malin" <renemalin@aol.com>
"Docteur Blues" <jtravers@europost.org>
"Johnny Guitar" <psguitar@club-internet.fr>
"Uncle Lee" <latailla@club-internet.fr>
Guest Star: Maryse
                Subject: Soirée Travel in Belouse

lbop

JPB "lbop"

20h30: 'tain où est-il ce |`\^@ de St Louis?
Bon, une place, je me gare.
Maryse: ben, tu ouvres simplement ta portière et on y est pile.
OK, cherchons le Renard Malin.

- Bonjour, ne serais-tu pas le petit gros grisonnant décrit
dans la notice explicative et répondant au prénom de René ?
- Vous en êtes un autre, lbop.
(je suis obligé d'avouer que j'ai aussi le look de la notice)

Petite bouffe, rince dalle, salut à Pierre Mercier arrivé après nous.

Belouse, rebelouse...

L'autre faux jeton de René crie dans le micro:
et maintenant, & la guitare lbop...
Il me semble même avoir entendu "niark niark";.
Comme je n'avais sur moi qu'un médiator, j'ai du saisir une
gratte rebelle et faire semblant de la dompter. Struggle for life.
La prochaine fois, je viens armé d'une Fender tout terrain.

Bon, là, je balance:
la photo, c'est bien joli, mais pourquoi qu'il a pas joué
le Pierrot avec ses poches bourrées de bottlenecks?

pierrot

Pierrot "Mississippi" Mercier

moi j'avais prévenu René avant...
n'empêche que ça m'a démangé quand lbop et, entre autres, Fred Clayton (wow!)
ont attaqué "Hoochie Coochie Man" !

Bon mais, savez ce que c'est le slide : faut un accordage tordu, faut des
grosses cordes (ou en tout cas des cordes loin et même plus que ça du manche),
et bon, il aurait fallu que j'emprunte la gratte d'un gars qui ne lit pas
forcément la Gazette et qui donc ne peut deviner que je suis un garçon sérieux.
lbop
Que tu es quoi?... On aura tout lu ici.
pierrot
Remarques, j'aurai choisi comme toi la Gibson de (? laurent, je crois de A86).

Y en a qui ne s'est pas gèné c'est le Grand Chevelu.

Alors, effectivement, déja, avant, j'hésitais mais, après lui, j'avais plus du
tout envie.
René : "-il est bien mon copain, hein ?"
Tu parles, son copain c'est... Magic Buck...
lbop
Eu... c'était pas raté. Pas une mèche qui dépasse,
le Grand Chevelu (Magic Buck), du travail de pro.

J'espère que t'as maté ensuite sa Gibson 00, la seule
"vraie en vrai bois d'arbre véritable qu'est pas une planche"
de la soirée (que je la sort seulement pour jouer et puis
zoup..., dans l'étui).

Enfin, même si t'as pas joué, au moins t'étais là, toi.

Le Doc

Docteur Blues

Je me sens un peu visé là, mais Johnny La-Gratte et moi on a une semaine 
assez chargée, mercredi au Paddy O'Nei jusqu'à minuit...
et demain au Comptoir du Monde... et en plus nous sommes chargés de famille... 
Rien à voir avec le looser magnifique qu'est Magic Buck 
(voir article dans le dernier Travel in Blues)

A la prochaine... avec le Big Brazos au grand complet 

PS : il faudrait aussi inviter Dr Pickup (chaîne du blues) un confrère.

RePS : et puis nous, nous étions au Boeuf précédent !!!  et on a vu Bill Thomas,
 Nous !!! - Niak-Niak (rire sournois)
lbop
'tain, c'qu'il est antipathique ce Doc (sournois, en plus)

pouf, pouf, je reprends :

Belouse, rebelouse et rerebelouse...rerince dalle...
(jt'en dois un René)

Petite déception, Bill Thomas n'est pas venu.
C'est d'habitude du "grand" belou..ouse.

Retour at home .... c'était pas mal, dit Maryse.
A la prochaine.

rené

Renard Malin

Merci donc à Maryse pour son indulgence.

C'est vrai qu'il y a eu qqs bons moments, entre autres un boogie "à la Canned Heat" avec A86 Blues Band et Magic Buck à la slide(électrique, il le fait très bien aussi; d'ailleurs Pierrot m'a avoué qu'il a commencé à détester Buck à partir de ce moment).

Le même Buck a confirmé son titre de Magic en interprétant seul (enfin, pas vraiment, puisqu'il était accompagné de sa double 0, de son harmo, et de son tabouret incluant planche à taper - du pied - et tambourin -à taper de l'autre pied) en interprétant donc un I Do Alone de sa composition qui l'a laissé en nage, épuisé, et qui nous a laissés babas (on renie pas son passé).


C'est vrai que lbop semblait avoir quelques difficultés avec la demi-caisse de Laurent (A86).
Mais il nous a laissé deviner que sur un instrument maîtrisé, c'est lui qui pourrait prétendre au surnom de vieux renard (pardon pour l'adjectif). Jocelyn me faisait d'ailleurs remarquer la finesse de son jeu, tant en chorus qu'en "fills-in".




Laurent m'a aussi fait la vacherie de m'appeler au micro pour massacrer un Help Me de mes vocaux approximatifs.

Du coup, j'ai proposé à Jocelyn de commencer le Catastrophic Blues Band le soir même. Mais le père Richez ayant de bien meilleures notions de la décence que votre serviteur a préféré s'abstenir.



Eric, chanteur de Roll The Dice, est venu rappeler que non content d'être un chanteur tout à fait convaincant,

il est aussi doué d'une véritable présence scénique.













Enfin, les duos d'harmonicas entre Francis (A86) et Etienne (Travel in Blues)

bien soutenus par la rythmique incluant Fred Clayton à la basse(grand, noir, américain, chicagoan, toutes les options) furent de purs moments de ravissement.

Bref, d'ici 2 ou 3 mois, on remet çà. Je vous tiens au courant.

Johnny Guitar

Johnny Guitar

J'ai une remarque à faire
est ce que la sono du St Louis fonctionne ??
parceque la dernière fois j'te raconte pas le son pourave
pierrot
Bah ce coup-ci, personne ne s'est plaint.
Et tout le monde avait l'air de bien s'entendre.
Enfin sur scéne je ne sais pas...
dans la salle donc, ok pour nous (Magic Buck a pris le temps de la faire régler
correctement pour sa -trop courte- prestation solo)
A part les néons et les trucs qui s'écroulent à droite à gauche (on croirait
que Buddy Guy est venu se défouler ici ;-D)), le gros problème ça reste
l'éclairage (enfin vous verrez bien, ou plutôt vous ne verrez pas bien, sur les
photos, parce que Jocelyn et moi on n'a peut-être pas joué mais on a pensé aux
copains)
rené
Elle n'a pas été changée mais réparée. Ce qui a permis à A86 de faire un 
sound-check et d'obtenir ainsi un son tout à fait honorable. 
Bien sûr, s'agissant d'un boeuf, avec tout ce que çà comporte de changements de 
musiciens, d'instruments, de façon de jouer et de tripatouillage de potars de 
volume sur les amplis, sans parler du choix de micros pour les chanteurs et 
les harmonicistes, le son peut être parfois moins bon. Mais dans l'ensemble, 
çà allait, puisque Buck a même pu jouer seul en acoustique au milieu de ce 
charmant boxon.
Johnny Guitar
Merci de ces précisions, parceque la dernière fois avec le Doc
on n'a été un peu échaudé par le son de la sono qui l'était pas bono....

Message: 21
   Date: Fri, 24 Sep 1999 19:50:25 +0200
   From: Olivier"Uncle Lee" <latailla@club-internet.fr> 
Subject: Re: Soirée Travel in Belouse

zavez pas honte de vous être amusés sans "les autres"...
bande de #{|è@¤µ 
c'est dégueu... en plus y avait magic Buck...
ppfffff schplurp

Bon mais je me venge ce soir: Doo The Doo "live"!!

j'vous dis pas au revoir
Oli

PS: à part ça, qui c'est qui nous fait un compte-rendu circonstancié de
l'évènement??
je veux dire un truc bien écrit, un article quoi.
non mais.

lbop pierrot rené

OUI CHEF ! BIEN CHEF !

ps : Pas du tout, on n'a pas honte.