Décès de Jean-Claude Arnaudon

----------------------[dépêche d'agence]------------- 
Lausanne (ats), vendredi 2 décembre 2005
Une grande figure de la Radio suisse romande (RSR) s'en est allée. Jean-Claude Arnaudon, 61 ans, producteur et animateur, est décédé jeudi d'un arrêt cardiaque à l'Hôpital universitaire de Genève, a indiqué vendredi la RSR.
En près de 30 ans de carrière radiophonique, ce passionné de musique a exercé à la RSR les métiers d'animateur et de producteur, surtout sur La Première, et a aussi collaboré avec Espace 2 et Option Musique. Il avait fêté le 6 novembre la 500e édition de son émission du dimanche "Rue des Artistes". Ses premières émissions remontent à 1978.
Passant pour être l'un des rares à pouvoir employer l'imparfait du subjonctif sans erreur à l'antenne, Jean-Claude Arnaudon était une véritable mémoire de la chanson, du jazz et du blues. Il est d'ailleurs l'auteur d'un "Dictionnaire du blues" qui lui a pris dix ans de travail.
Jean-Claude Arnaudon avait participé ou avait créé plusieurs émissions mythiques de la Radio suisse romande telles "Le Petit Alcazar", "L'Espadrille vernie" ou "La Vie en Rose".
Dans "Rue des Artistes", il faisait une large place à deux de ses passions, le blues et le théâtre. L'émission reposait notamment sur les trouvailles sonores qu'il chinait chez les brocanteurs et qui remplissaient son appartement.
----------------------------------------------------- 

Jean-Michel Borello

Triste la nouvelle de la mort de JC Arnaudon...
Je me souviens qu'il avait sorti son dictionnaire du Blues juste avant qu'Herzaft sorte son encyclo... Il était un peu furax le Gérard... C'est toujours un excellent livre avec des infos qu'il n'y a pas ailleurs et je le sors encore encore de temps en temps. Je ne comprends pas que Arnaudon n'ait plus trop fait parler de lui ensuite.
Pourquoi n'a t il pas actualisé son bouquin ? Apparement tu le connaissais, Phil? Pourquoi n'était il pas dans Soul Bag ou autres milieux blues français? Il habitait où?

Philippe Pretet

JC Arnaudon a rédigé son dictionnaire, autant que je me souvienne de cet aspect, comme un voyageur plein de souvenirs qui revient d'un long périple ... dans le microcosme du blues. Son truc était de faire partager ses émotions et ses plaisirs et de ne pas en retirer une quelconque gloriole. C'est pour cela qu'il ne l'a jamais actualisé, n'y voyant pas une oeuvre de l'esprit à proprement parler.

A la radio suisse romande, il laisse un vide énorme. Il était capable par exemple de parler de... Dalida et de te donner envie d'acheter son disque... Un grand journaliste de radio et surtout un grand humaniste... Sa récente attaque cardiaque après avoir subi plusieurs pontages lui a été fatale...