Bay Car Festival 2006

date: 1/5/2006
de: Jocelyn Richez (photos de l'auteur)

Me voici de retour à Paris après une semaine passé à Grande Synthe à l'occasion du Bay Car Blues Festival. Autant le dire tout de suite, j'ai passé une semaine de vacances pas très reposante mais j'ai vraiment vécu des moments inoubliables, magiques, je manque de superlatifs pour parler de cette semaine tellement c'était formidable, du bonheur à l'état pur. Des bons festivals de blues en France, on en a quelques uns mais celui là est vraiment exceptionnel, un cran au dessus de tous les autres parce qu'il se passe là bas quelque chose de quasiment indescriptible, un feeling qui colle bien à cette musique qu'est le blues.

L'accueil des gens du nord n'est pas une légende et on a encore pu le vérifier cette semaine.

Le Bay Car, bien sûr, c'est 8 gros concerts sous le chapiteau du vélodrome, dont certains vraiment très enthousiasmants mais ce n'est que la partie immergée de l'iceberg, car c'était aussi des expositions qui valent à elles seules le détour  (les tableaux de Charles Ducroux et les photos de Xavier Caupenne), des master-class (avec Alex Schultz et Tab Robinson !!!! si, si, incroyable mais vrai) des concerts dans les restaurants du coins et puis, je garde le meilleur pour la fin, des boeufs énormes au Zapping toutes les nuits et les fameuses chapelles... sans oublier toutes les rencontres.

Les chapelles blues, c'est sans doute la plus grande spécificités du Bay Car, une idée géniale, des moments absolument privilégiés en compagnie des meilleurs groupes de blues français, la crème de la crème (pour reprendre une expression de Marie et Dominique Bouffard que je salue au passage) du blues français, non seulement des musiciens d'excellente qualité (les musiciens américains qui ont jammé avec eux ont été très impressionnés à juste titre) mais aussi des personnalités humainement très attachantes. J'en profite pour les citer : Rosebud Blue Sauce au complet, Julien Brunetaud, Kevin Doublé (son cd que j'ai écouté sur la route du retour est une pure merveille), Arnaud Fradin et Manu Frangeul de Malted Milk, Sam Tchang et Lonj (j'ai oublié le nom du batteur...aie, aie), Blues & Trouble avec Nico Wayne Toussaint en guest, Fred Chapellier, Miguel M, Peter Nathanson et Elizablue, Rag mama rag. J'en profite aussi pour remercier tous les gens qui m'ont reçu comme un roi dans ces chapelles, notamment Rico, Georges et Renée, aussi tous les autres. Big Pete Pearson
Bay Car Blues Festival 2006
© Jocelyn Richez

Les jams au zappin', c'est vraiment chaud, très chaud, encore plus fort que les soirées au globe à Cognac, vraiment quelque chose à vivre, qu'on soit musicien ou non, c'est absolument fabuleux, vraiment très chaud, avec des boeufs d'un très haut niveau dans une ambiance de fête, une moiteur digne des juke joint, où ça sent la bière et la sueur, et où on rencontre des gens vraiment passionnés. Si les musiciens français en particulier ceux qui étaient dans les chapelles ont encore impressionné, j'ai beaucoup apprécié que les musiciens du Rhythm room all stars au grand complet viennent jammer toute la nuit avec les français avec un véritable esprit de partage et de découverte. J'ai eu l'occasion de discuter avec eux ensuite (notamment Big Pete Pearson, Chris James et Matt Bishop) ils ont tous été époustouflés par Arnaud Fradin. Je crois que Big Pete n'en est pas encore revenu !

Alors, c'est certain, j'étais ravi de retrouver mes amis du Rhythm room all stars, Bob Corritore, Big Pete Pearson, Chris James et les autres, j'ai encore passé du bon temps avec eux et j'ai notamment beaucoup aimé leur prestation sur la grande scène du vélodrome, même si je ne suis pas forcément la personne la plus neutre pour en parler. Mais je ne suis pas le seul à avoir pris du plaisir durant leur concert, le public leur a réservé un triomphe, notamment à Big Pete (the Arizona king of the blues) qui est pour moi un chanteur exceptionnel et qui je pense restera pour beaucoup une découverte majeure de cette édition.

Charles Pasi
Bay Car Blues Festival 2006
© Jocelyn Richez Gros succès populaire aussi pour Charles Pasi dont la prestation fut magistrale, faisant lever tout le public en fin de concert. Même si j'ai eu l'occasion de les voir plusieurs fois ces dernières semaines, Charles et son groupe m'ont encore surpris, ils m'ont vraiment fait plaisir et le public ne s'y est pas trompé : le carton de CD de Charles Pasi a été vendu à la vitesse de l'éclair. Je pense qu'il aurait pu amener 10 fois plus de disques, il les aurait vendus, l'engouement du public était vraiment incroyable. J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à Jean Guillermo et Mike Lecuyer notamment, c'est quand même le tremplin Blues sur Seine qui a permis au milieu blues, aux programmateurs de festivals de découvrir Charles Pasi (qui les a d'ailleurs remerciés au début du concert).

Un ENORME merci à Franck, Stéphane, Laurence, Jessica, Eric, Crissou, Armelle et tous les autres pour leur accueil, leur disponibilité et leur amitié sincère, c'était vraiment génial. Tout comme mon ami Joël, je vous aime. Longue vie au Bay Car et continuez comme ça !

Vivement l'année prochaine, je suis crevé, j'en ai perdu la voix mais je suis pressé de revenir pour revivre une nouvelle édition.

Maintenant, ça va être dur de reprendre le travail...

Jocelyn