Tail Dragger live au Vern Friendly Lounge

date: 19/2/2006
de: Jocelyn Richez

Parmi les nouveautés fraîches de cette année 2006, je voudrais attirer votre attention sur une petite merveille, un véritable chef d'œuvre (et je pèse mes mots), sans doute le meilleur cd de Chicago blues sorti depuis longtemps, je veux parler du nouveau Tail Dragger enregistré en live au Vern Friendly Lounge, un club du west side situé sur S. Pulaski, non loin du fameux Starlite, c'est à dire au cœur du ghetto. Je peux vous garantir que ce n'est pas du blues aseptisé pour touristes, ce n'est pas du pseudo Chicago blues pour radios FM, c'est du vrai, de l'authentique, du Chicago blues top niveau chanté par un des meilleurs chanteurs actuels de Chicago, l'un des derniers blues shouters (peut être même le dernier), un showman hors pair, accompagné par une formation exceptionnelle comprenant notamment Billy Branch et Lurrie Bell qui se mettent ici complètement au service de Tail Dragger, avec Jimmy Dawkins en guest !

Cette petite merveille sort sur le label Delmark, une référence en matière de Chicago blues. Côté répertoire, rassurez-vous, aucun des habituels standards 1000 fois entendus ne figurent dans ce CD, non, il n'y a que des compositions originales de Tail Dragger, dont une longue version somptueuse de son fameux "prison blues", 8 minutes de bonheur !!! Et tout est du même niveau, avec même quelques speechs de Tail Dragger en guise de respiration, pour mieux prendre la température de la salle car ce disque reproduit à merveille l'ambiance des clubs du ghetto de Chicago, il donne presque l'impression d'y être. C'est une véritable invitation au voyage, que dis-je, au pèlerinage à Chicago, celui que tout amateur de blues (s'il en a les moyens) se doit de faire au moins une fois dans sa vie. Alors si vous n'avez pas les moyens de vous payer le voyage à Chicago, mettez ce CD dans votre lecteur, fermez les yeux et vous aurez l'impression d'être au Vern friendly lounge en plein ghetto, et pour ceux qui ont déjà vu Tail Dragger sur scène, on l'imagine avec son éternel cigare dans la bouche, ses attitudes théâtrales, ses grands mouvements de bras faire le tour du public, apostropher les demoiselles, bref, un véritable show auquel le public participe pleinement car c'est une évidence, le spectacle est aussi dans la salle, on le devine aisément...

Plus je l'écoute et plus j'ai envie de l'écouter, ce CD tourne en boucle chez moi, et cela risque de durer encore un certain temps... Tout est superbe sur ce CD même la jaquette avec une photo de Marc Pokempner, sans doute le plus célèbre des photographes de Chicago auteur du fameux livre "Down at Theresa... Chicago blues".

C'est décidé, je retourne à Chicago en juin et j'essayerai de m'aventurer sur la S. Pulaski du côté du Vern friendly lounge !

Je vous invite à écouter ce CD avec toute l'attention qu'il mérite et j'en suis sûr, après, vous voudrez m'accompagner à Chicago...

Jocelyn